Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour Nous Écrire

  • : Les Dellis de Lété
  • Les Dellis de Lété
  • : Autoconstruction d'une maison en paille dans le Limousin
  • Contact

Notre compagnie de théâtre

Recherche

Qui va là ?

Il y a    personne(s) connectée(s) sur ce blog

Archives

31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 23:50

...et à la renforcer ! Et oui, voilà le programme de notre été : débarasser, enlever les cloisons ou les escaliers éventuels (!), enlever le sous-plancher du rez-de-chaussée (heureusement le plancher définitif n'était pas encore mis !), enlever l'isolant (la paille en vrac, qui n'était pas une bonne idée finalement...), ajouter les clous manquants aux sabots métalliques, renforcer les poutres en i (qui n'en sont pas...), remettre l'isolant (cette fois on met de la ouate de cellulose, parfait !) et remettre le sous-plancher.

On en plaisante maintenant que c'est fait, mais ça n'a pas été une partie de plaisir. Encore une erreur de la part du concepteur de la maison. Et celle là nous a bien bouffé, en temps et en énergie... Un conseil avant de vous lancer : si vous confiez la conception de votre maison à un tiers (même si c'est un professionnel), ne vous contentez pas d'un seul avis, montrez le projet à d'autres personnes et documentez-vous au maximum avant de commencer.

Donc les sabots métalliques n'avaient pas tous leurs clous (voir les photos) et étaient donc très loin de leur charge admissible (voir la doc Simpson). Ils n'avaient que 6 clous (3 de chaque côté) au lieu de 24 !!!

Notre deuxième problème est le dimensionnement des solives en OSB. Censées être des poutres "en i" auto-construites, elles n'étaient en fait que des poutres en "T à l'envers" et manquaient donc cruellement de rigidité malgré leur faible longueur, car c'est le "i" qui assure la rigidité. Nous avons donc décidé de les transformer en poutre composite : la lame d'OSB est prise en sandwich entre 2 planches de douglas massif (voir photos). Maintenant c'est du solide et autre avantage on peut mieux fixer le sous-plancher, parce que dans 18mm d'OSB sur chant, c'était pas top !

On en a profité pour mettre de la ouate à la place de la paille en vrac. La paille, ça c'était notre idée ;-) mais on s'est rendu compte en démontant que la paille n'était pas également répartie et densifiée. On a donc remplacé la paille par de la ouate déposée (non insuflée) et légèrement tassée pour obtenir une densité d'environ 50 à 55kg/m3, ce qui est pas mal !

On a fait ça en 6 tranches de 12m² environ, et ça nous a occupé pendant quasiment 3 mois !

 

Le détail en photos :

dalle 4555  dalle 4599
 dalle 4605  dalle 4602
 dalle-4302.JPG  dalle 4303
 dalle 4651  dalle-4746.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Dellis de Lété - dans La maison
commenter cet article

commentaires