Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pour Nous Écrire

  • : Les Dellis de Lété
  • Les Dellis de Lété
  • : Autoconstruction d'une maison en paille dans le Limousin
  • Contact

Notre compagnie de théâtre

Recherche

Qui va là ?

Il y a    personne(s) connectée(s) sur ce blog

Archives

31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 21:27

Sitôt le permis modificatif accordé (voir ici) nous avons décidé de poser la fenêtre de toit de la future salle de bain. Même si on a choisi le plus petit modèle de fenêtre, ça ne passe pas entre 2 chevrons donc on doit découper un chevron. Comme nous ne nous sentions pas de le faire, nous avons fait appel à notre ami Igor.

velux-2118.JPGChauffage et lumière gratuits toute l'année ou presque !

 

Quelques images de la pose :

velux 2091

D'abord on enlève l'isolant qu'on vient de mettre...

et on pose des étais.

 velux 2093

Igor découpe le chevron à la tronçonneuse.

 velux 2095Le chevêtre est terminé
 velux 2101Ah oui, avant de faire le trou il vaut mieux
enlever les tuiles...
 velux 2116Et la lumière fût !
 velux 2114Vue de l'extérieur
Repost 0
Published by Les Dellis de Lété - dans La maison
commenter cet article
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 12:33

Nous avons profité de l'hiver pour régler quelques soucis administratifs, notamment pour officialiser les modifications apportées à notre projet depuis le permis de construire initial : disparition d'une porte et d'une fenêtre sur la façade Nord, bardage du haut des façades Est et Ouest, ajout d'une fenêtre de toit sur la façade Sud, déplacement du conduit de cheminée... Notre permis de construire modificatif vient d'être accepté. Tant mieux parce qu'on se voyait pas trop enlever ce qui est déjà fait !

 

Le photo-montage avant...

permis construire

 

...et après.

PC-modificatif.jpg 

Repost 0
Published by Les Dellis de Lété - dans La maison
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 11:48

Suite au bilan réalisé l'été dernier avec notre copain charpentier, nous devions encore renforcer les sablières. Les sablières sont les poutres en haut des murs qui supportent les chevrons. Comme elles sont en 3 parties, reliées entre elles par des plaques métalliques à trous, il est préférable de les doubler en croisant les joints. Je ne sais pas si c'est très clair : en gros on a 3 morceaux de bois, qu'on double avec 2 morceaux de bois pour croiser les joints... Plus clair en image peut-être...

 

Avant : jonction entre les "morceaux" de sablières avec plaque à trou = point faibleMaison-2054.JPG

 

Après : on ajoute une épaisseur de bois en prenant soin de croiser les joints = plus solide
Maison-2055.JPG

Repost 0
Published by Les Dellis de Lété - dans La maison
commenter cet article
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 11:27

Ca y est la laine de bois est presque totalement posée dans la toiture et les pignons de l'étage. Reste quelques points délicats comme le tour du conduit de cheminée mais le plus gros est fait, ouf ! L'écartement des chevrons n'étant pas initialement prévu pour la laine de bois nous avons dû couper chaque panneau pour l'adapter à nos chevrons. Résultat : ça a duré beaucoup plus longtemps que prévu et on a bouffé de la poussière ! On est content d'avoir fini et le résultat nous plait bien.

 


Les rampants

isolation-toiture-2052.JPG

Les pignons
isolation-toiture-2053.JPG

Repost 0
Published by Les Dellis de Lété - dans La maison
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 18:52

Au départ nous devions isoler la toiture en insufflant de la ouate de cellulose en vrac dans les caissons formés par les chevrons de la toiture (les côtés du caisson), le pare pluie rigide (le haut du caisson) et l'OSB intérieur (le bas du caisson). Ça devait être simple, rapide, efficace, pas cher...

Première complication : il faut mettre des entretoises (voir l'article la dessus). Résultat : notre beau caisson se trouve coupé en deux, pour insuffler c'est déjà moins simple...

Deuxième complication : l'osb intérieur (qui sert de fond de caisson) n'est pas translucide (ah bon ?), donc si on loupe l'insufflation, on ne s'en rend pas compte et s'il y a des trous, l'efficacité de l'isolation en prend un coup...

Troisième complication : pour insuffler la ouate il faut que tout soit prêt, alors on loue la machine à insuffler pour 1 week-end de 3 jours, on appelle du renfort et en 3 jours maxi c'est bouclé ! Ca a l'air simple mais pour que "tout soit prêt", ça ne l'est pas tant que ça !

Enfin bref, on a comparé les scénarii, "tout en ouate", "tout en laine de bois" ou "un peu de chaque"... Puis on a demandé un devis et là on s'est rendu compte que le prix de la laine de bois avait bien baissé (en plus de la remise "bon client"). Et on a pesé le poids du surcoût par rapport à la facilité de mise en oeuvre, la possibilité d'aller "à son rythme", la certitude de la qualité du résultat, la "démontabilité" si un jour on décide de mettre un velux ou un puits de lumière... Enfin bref on a choisi la laine de bois.

Comme on a 28cm dépaisseur, on a choisi de la laine de bois en 40kg/m3. En 55kg/m3 ça aurait fait vraiment trop cher et vu l'épaisseur qu'on a, ça ne semble pas nécessaire. Pour l'hiver en tout cas c'est sûr c'est impec. Et pour l'été ça devrait aller, on vous dira !

La livraison (en 3 fois parce que ça fait du volume à stocker)

isolation-etage 1723  isolation-etage 1682

La pose a commencé

isolation-etage 1750

En 2 couches croisées de 10cm+18cm

 isolation-etage-1751.JPGC'est plus facile avec la scie qui va bien
(aimablement prêtée par le marchand de matériaux)

isolation-etage-1758.JPGOn coince les panneaux entre les chevrons et voilà !

Repost 0
Published by Les Dellis de Lété - dans La maison
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 23:50

Selon Wikipedia, "une entretoise est une pièce rigide qui en relie deux autres et les maintient dans un écartement fixe". Les 2 charpentiers qui ont visité la maison nous ont conseillé d'en mettre entre les chevrons pour rigidifier la toiture et la renforcer, notamment en cas de fortes chutes de neige. Alors on en a mis ! 40 entretoises, et hop ! Tout est prêt maintenant pour commencer l'isolation...entretoises-rampant-1706-copie-1.JPG

Repost 0
Published by Les Dellis de Lété - dans La maison
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 23:40

Souvenez-vous, le triangle Est est fermé. Ben maintenant il est isolé ! 24 cm de fibre de bois densité 40 kg/m3. Avec ça on n'aura pas froid l'hiver et... pas chaud l'été non plus.

isolation-etage 1690

Natacha à la découpe...

isolation-etage 1692

Mamie à la pose !

Repost 0
Published by Les Dellis de Lété - dans La maison
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 23:19

Grâce à notre électricien favori, l'étage s'illumine désormais par simple pression sur un des multiples interrupteurs placés aux endroits stratégiques et dans le respect de la norme électrique en vigueur... Va-et-vient, télérupteur, boîtes de dérivation... Plein de nouvelles gaines bleues flottent au dessus de nos têtes !

 

eclairage-etage 1689

Papy l'électricien à l'oeuvre

 eclairage-etage 1710

Ca marche !

Repost 0
Published by Les Dellis de Lété - dans La maison
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 22:32

En haut des murs, il y a la sablière (une poutre quoi). Sur la sablière, reposent les chevrons (des poutres aussi). Comme la paille s'arrête à la sablière, entre les chevrons, il y a des trous (de l'air quoi). Des gros trous même puisque - les chevrons faisant 28 cm de haut - chaque trou fait environ 28 x 45 cm. Une vingtaine de trous de chaque côté de la maison, ça finit par faire du vent ! Enfin bref, tout ça pour dire qu'on les a bouchés. Comme ça maintenant on peut isoler la toiture. Et puis comme ça, on peut dire "la maison est hors d'air". Wouah, ça pète ! Enfin, ça reste surtout théorique car avec tous les trous qu'il reste à boucher dans les murs en paille, on peut dire sans trop se tromper que la maison ne manque pas d'air ! On a même une super VNTI : ventilation naturelle totalement incontrôlée !!!

Sinon, techniquement (pour ceux qui suivent encore) on a bouché les trous avec des bouts de pare-pluie rigide (DFP) fixé sur des liteaux. Entre la paille et la future isolation "entre-chevrons" (en haut du mur quoi) on a mis un bout de grillage pour éviter que d'éventuels petits rongeurs n'aient la bonne idée de passer à travers la paille pour monter se faire un nid dans la toiture (c'est possible pour l'instant car la paille n'est pas encore enduite !).

Les images...

bouchage-entre-chevrons 1656

A gauche c'est bouché, à droite ça l'est pas...

bouchage-entre-chevrons 1654

On découpe des bouts de pare-pluie...

 bouchage-entre-chevrons 1663

On visse un bout de liteau de chaque côté...

 bouchage-entre-chevrons 1652On visse le bout de pare-pluie sur les bouts de liteau...

 isolation-toiture 1694

On coupe un bout de grillage...

 bouchage-entre-chevrons 1709

Et on agrafe le bout de grillage !

Et voilà ! On fait ça une quarantaine de fois et c'est fini !

Repost 0
Published by Les Dellis de Lété - dans La maison
commenter cet article
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 19:06

Sur les conseils de notre charpentier favori, nous avons renforcé l'accroche des chevrons dans les sablières. Un clou en biais de chaque côté du chevron, on appelle ça "larder", mais aucun cochon n'a été maltraité durant ce chantier...

 

lardage 1644

Repost 0
Published by Les Dellis de Lété - dans La maison
commenter cet article